top of page

Les herbes de votre gazon, bonnes pour vos cochons d'Inde ?



Ho ! La question ! 

Je découvre avec bonheur que je peux récolter les herbes et plantes qui se trouvent sur mon terrain. En effet, le printemps laisse sortir toutes sortes d'herbes, en général considérées comme de mauvaises herbes, mais ô combien délicieuses pour nos protégés.

Outre le pissenlit on retrouve dans les terrains vagues, les terrains de votre arrière-cour et les bords de champ une panoplie de petits trésors qu'il vous sera facile de reconnaître. Pas de danger de confondre, la plupart des herbes peuvent être consommées par l'humain et par le fait même, par les cochons d'Inde et les lapins. 


Le plantin sauvage

Cette plante à feuilles larges pousse dans les des endroits où le sol est compacté. Les feuilles et les fleurs (sorte de tige dressée) se mangent. Les cochons d'Inde en raffolent et après le pissenlit, c'est possiblement la plus connue. 



Le persil et le thym sauvages

Le persil et le thym sauvages sont souvent présents dans les terrains derrières les maisons. Dans les développements résidentiels (près de la ruralité), les terrains ont accueilli différentes graines. En laissant pousser la végétation en début de saison, vous distinguerez ces herbes délicieuses que vous voudrez peut-être garder pour votre propre salade ! Le thym sauvage est particulièrement odorant, miam !




Même dans votre plate-bande !

On retrouve aussi des vivaces à fleurs qui poussent maintenant un peu partout. Plusieurs couvre-sol peuvent être consommés. Ils sont aussi appréciés de nos cochons. On pense ici au Lamier (moi j'ai du panaché) et aux fleurs de Myosotis. Tellement délicates, elles sont très tendres et fondent dans la bouche de nos cocos. 














Il y en a un peu partout




Eh bien oui, le trèfle fera le bonheur du palais de vos amours. Facile à reconnaître, les feuilles et les fleurs se mangent. Ces dernières sont blanches ou mauves, selon la variété. Soyez sans crainte, dans un mélange, pas de soucis avec cette plante (pour ceux qui seraient inquiets avec le calcium...) 



Une belle découverte

Vous reconnaissez cette petite fleur qui resseble à une petite cloche ? Non, ce n'est pas du Muguet, mais de la Silène enflée. Ne vous gênez surtout pas pour la cueillir, elle est à donner sans culpabilité. Vos cochons vont en manger sans compter! On l'appelle aussi "Pétard", puisque les enfants s'amusaient à faire éclater la fleur en la pressant entre le pouce et l'index ! On la retrouve un peu partout, même sur le bord des bâtiments !


Est-ce vraiment permis et sécuritaire ?

Oui ! Au Québec, il faut regarder dans les livres de plantes et fleurs sauvages comestibles pour avoir l'information. Il y a des associations d'herboristes ou cueilleurs indigènes qui peuvent aussi nous aider dans nos recherches. On ne se limite surtout pas à ce qui se cueille en France pour prendre nos décisions. Je découvre avec surprise la multitude d'herbes sauvages comestibles à portée de main. Comme dans toute cueillette, on identifie la plante et on s'assure qu'elle n'avait pas de pesticides récemment appliqués. On peut laver délicatement et essorer au papier absorbant. Dans l'essoreuse, soyez délicat.


Et la conservation ?

Si ce n'est pas consommé frais, l'idéal est de la faire sécher naturellement en les étendant quelques jours dans un endroits avec une légère circulation d'aire et peu de lumière. Vous pourrez ainsi les donner durant la saison froide, alors que les herbes fraiches ont disparues. Pour ma part, je fais des réserves et vous pourrez possiblement en commander sur mon site web ! Mon mélange de feuilles et fleurs de pissenlit, ainsi que mon mélange de verdure et saveurs estivales seront disponibles jusqu'à épuisement ! Si mes mélanges ne sont pas disponibles, il y a plusieurs autres choix délicieux pour vos lapins et cochons d'inde !



Références :

Photos diverses prises sur le web


Partager cet article:

Comments


bottom of page